HGH-USA.COM

Symbiotropin
Meditropin

 

 

 

 
Français

English

Español

Deutsche

Português
 

 Accueil    -     Termes et conditions    -    Contact   -   Commander ►►►    Symbiotropin    -    Meditropin
Processus du vieillissement   -   Traitement anti-âge   -   Hormone de croissance
   -     Résultats du traitement

 

OPTIMISATION DE LA THÉRAPIE DE hGH
PAR LE REGIME ALIMENTAIRE ET L'EXERCICE


 

"Ne jamais confondre le mouvement avec l'action."
- Ernest Hemmingway

CHAPITRE 6

L'importance du régime alimentaire et de l'exercice physique dans l'optimisation des niveaux d'hormone de croissance, s'applique à ceux qui choisissent la thérapie par hormone de croissance comme à ceux qui ne le choisissent pas. Un taux irrégulier d'insuline et le manque d'exercice sont connus pour contribuer à accélérer les symptômes du vieillissement tels que les maladies cardiaques, l'obésité et le diabète. Les recommandations de régime alimentaire et d'exercice physique pour relancer la hGH afin d'aider à contrôler les facteurs endogènes de maladie et de vieillissement de même qu'à améliorer l'efficacité des thérapies par hGH.

Ce n'est pas une coïncidence si les études sur les effets de l'exercice produisent nombre de résultats similaires aux études sur la thérapie par hormone de croissance, notamment densité osseuse et masse musculaire accrues, réduction du cholestérol, de hypertension et des triglycérides, diminution de la masse graisseuse, augmentation de l'espérance de vie. L'exercice et le contrôle diététique de l'insuline agissent tous deux pour augmenter la sécrétion d'hormone de croissance. Imaginez l'influence accrue qu'aurait la combinaison d'une alimentation adéquate, avec de l'exercice et la thérapie par GH. Beaucoup de personnes âgées ont une force et une endurance limitée qui affecte leur capacité à faire les exercices physiques qui leur permettraient d'obtenir des gains significatifs contre les maladies cardiaques et l'ostéoporose. Restaurer le niveau d'hormone de croissance augmente souvent leur énergie, force et endurance de sorte qu'elles sont capables de pratiquer des exercices qui leur semblaient auparavant impossible. Les bonnes mesures diététiques peuvent aider à améliorer la sécrétion d'hormone de croissance et les effets de l'IGF-1 afin que de meilleurs résultats soient atteints plus rapidement.

Nous avons observé de manière répétée l'influence remarquable que la thérapie par GH a sur l'accroissement du potentiel physique. Un patient âgé de 83 ans ayant une mobilité extrêmement limitée, souffrant d'arthrite et de raideurs, n'était capable d'aucun exercice physique. Après une semaine de Symbiotropin ses douleurs avaient diminué et il avait retrouvé une flexibilité lui permettant de marcher tous les jours et de pratiquer des exercices de lever de poids. Les profondes améliorations de la santé cardiovasculaire décrites dans le chapitre précédent sont les plus importants contributeurs à une tolérance accrue aux exercices physiques.

Il est connu que de nombreux athlètes qui s'entraînent avec intensité maintiennent un niveau d'hormone de croissance de jeune adulte jusqu'à leur 50, 60 et 70 ans. Nous avons eu de nombreux rapports d'accroissement de la force, de l'endurance et de la masse musculaire avec de jeunes athlètes mais il n'y a pas assez de données pour en tirer des conclusions définitives ou pour faire des recommandations sur cette application. Cependant, les résultats des tests sur les athlètes dont le niveau initial d'lGF-1 était quasiment optimal nous ont permis de conclure que la GH ne serait pas sur stimulée chez les personnes qui ont un taux de GH proche du niveau optimum. Les 8% d'augmentation d'IGF-1 qui  ont été observés  chez les athlètes sous Symbiotropin peuvent faire toute la différence en compétition.

Le niveau d'hormone de croissance augmente significativement lorsque le niveau d'insuline est bas, environ 4 heures après un repas. C'est à ce moment que le potentiel brûle graisse de la GH tend à atteindre son pic de la journée. Mais souvenez-vous, la plus grande quantité de GH est libérée lors des premières heures de sommeil, par conséquent nos habitudes alimentaires du soir sont cruciales pour maximiser cette sécrétion nocturne. En évitant de prendre de la nourriture 4 heures avant d'aller se coucher nous pouvons améliorer la sécrétion circadienne de l'hormone de croissance et son potentiel brûle graisse.

La Symbiotropin et les injections de GH sont souvent prises juste avant le coucher pour renforcer ou mimer la sécrétion circadienne de la GH. Dans le cas des sécrétagogues, éviter la nourriture n'est pas seulement important pour supprimer l'insuline, mais également pour éliminer la compétition qui peut s'instaurer entre les protéines diététiques et les peptides d'acide aminé. Les séquences d'acides aminés de la Symbiotropin sont très ciblées et délicates dans leur structure; l'introduction d'autres protéines et acides aminés peut interférer avec les récepteurs de ces peptides thérapeutiques.

Cliniquement, nous avons constaté que la plupart des patients ont des difficultés à éviter la prise d'aliments 4 heures avant le coucher. Beaucoup d'entre nous sommes tellement occupés que nous somme incapables de rentrer chez nous pour pouvoir prendre le dîner avant 18 heures, tandis que d'autres sont habitués à grignoter et à boire des glucides jusqu'au moment du coucher. Si grignoter avant le coucher est inévitable, le matin est alors le meilleur moment pur utiliser la Symbiotropin. Dormir toute la nuit se traduit par un niveau bas et souhaitable d'insuline en raison du jeûne inhérent qui se met en place. En théorie, utiliser la thérapie de GH la nuit après 4 heures de jeûne est idéal mais nous avons constaté que des doses matinales de Symbiotropin prises après le jeûne de la nuit, produisent d'excellents résultats tout en se révélant pratiques. Pour maximiser la dose matinale, les aliments et suppléments diététiques devraient être évités au moins 1 à 2 heures après avoir pris de la Symbiotropin, et si possible, les exercices physiques pour la santé cardiovasculaire et contre la prise de poids devraient être pratiqués durant cette période de jeûne. Beaucoup de patients ont rapportés une augmentation si grande de l'énergie et de l'endurance avec la Symbiotropin qu'ils sont capables de pratiquer des exercices intensifs sans prendre de glucose auparavant, ce qui accélère le processus de brûlage des graisses.

Il a été signalé à plusieurs reprises des "fringales" en glucose une heure ou plus après l'ingestion de Symbiotropin, ce qui est un bon indicateur que le produit agit. L'effet de l'augmentation de l'hormone de croissance peut être comparé de différentes manières aux effets de l'exercice physique. Lorsque le niveau de GH augmente, l'insuline répond en mobilisant le glucose et en l'amenant aux cellules, notamment les muscles, comme source d'énergie. La demande en glucose des cellules stimule la dégradation du glycogène et des triglycérides (graisse corporelle) en source d'énergie secondaire et tertiaire. C'est le processus qui provoque le brûlage des graisses et la constitution de muscle durant les exercices physiques. Comme le savent tous les athlètes, le corps a grand besoin de glucides après un effort intensif et remplacer ces sucres et protéines manquants est essentiel pour reconstituer le tissu musculaire qui a été endommagé par les exercices. De même qu'en ce qui concerne les exercices, il est important de coordonner la restauration des glucides et des protéines avec la thérapie par hormone de croissance.

Lorsque nous disons que la thérapie par GH reproduit les effets des exercices physiques, nous ne suggérons pas qu'il faille cesser d'en pratiquer. En fait, l'exercice physique est un puissant stimulateur de l'hormone de croissance. De nombreux athlètes choisissent d'utiliser des sécrétagogues naturels avant les exercices, sans considération du moment de la journée, afin d'améliorer le coup de fouet que procure la GH lors d'exercices intensifs tels que la course à pied ou le levage de poids. Pour ceux d'entre nous qui ne sont pas des athlètes, accroître le niveau d'hormone de croissance avec des injections ou des sécrétagogues, amène souvent l'amélioration de la force et de l'énergie nécessaires pour augmenter l'intensité des exercices que nous sommes en train de pratiquer, et par là même, provoque une sécrétion accrue de GH. Cela marche dans les 2 sens, l'hormone de croissance améliore les exercices physiques, et les exercices améliorent la sécrétion de l'hormone de croissance.

L'hormone de croissance améliore significativement la composition du corps:

 

N'oubliez pas, en fonction de la constitution corporelle initiale d'une personne et de ses habitudes d'exercice, perdre de la graisse et gagner du muscle avec la thérapie par la GH peut ne pas produire une perte de poids, mais se traduire par une meilleure silhouette. Lorsque nous augmentons la masse musculaire, nous accroissons notre métabolisme de manière générale lequel contribue à notre capacité à brûler plus de graisse corporelle et de calories. Soutenir la croissance du tissu musculaire par le régime alimentaire et l'exercice est une partie intégrale de l'action d'optimisation de la thérapie par la GH. Nous avons observé les meilleurs résultats cliniques lorsque les patients mangent des fruits ou d'autres sources saines de glucides environ une heure après avoir pris de la Symbiotropin. De cette manière nous optimisons l'interaction de l'hormone de croissance et de l'insuline afin de maximiser l'accroissement de la masse musculaire. L'insuline escorte les glucides et les protides vers les cellules afin qu'il y soient utilisés comme carburant pour les muscles et d'autres tissus. Les lignes directrices diététiques de la thérapie par la GH sont appropriées pour tous les patients, même dans les cas où il est impossible d'éviter l'absence d'exercice.

Les meilleurs glucides à utiliser sont ceux qui vont se dégrader en glucose plus lentement. Il est possible de se référer à un index glycémique pour les valeurs spécifiques de certains aliments, mais comme à une règle pour consumer les glucides complexes combinés avec des fibres et de bonnes matières grasses. Par exemple, un petit-déjeuner qui inclus de l'avoine entier fournit une source plus soutenue de glucose, car plus riche en fibres que l'avoine en flocons. Ajouter des graines de lin complètes fournit encore plus de fibres ainsi que des acides gras omega-3 bénéfiques, lesquels agissent en ralentissant la consommation de glucide dans le sang. Les grains entiers contiennent plus de fibres et sont toujours un meilleur choix que les grains raffinés. Ces lignes directrices s'appliquent aux casse-croûtes et aux repas tout au long de la journée. Eviter les farines raffinées et les glucides simples aident à contrôler l'insuline et donc permettent d'optimiser la sécrétion de GH de même que la réponse à de nombreuses autres hormones. En fait, les études sur les substances contrôlant l'insuline et les régimes restreignant les calories montrent qu'employer ces lignes directrices contribue à la longévité.

 

Routine d'utilisation optimum de la GH

 

Il a été démontré que certains suppléments, comme le picolinate de chrome, ont un effet sur l'insuline et donc améliorent la sécrétion de GH. Les produits suivants peuvent être utilisés pour renforcer n'importe quel protocole de traitement à la GH, mais ils peuvent être spécialement importants pour les diabétiques ou les hypoglycémiques, qui peuvent présenter une résistance à la thérapie à la GH.

Picolinate de chrome : Un minéral rare qui, selon le chercheur Gary Evans, aide l'insuline à mieux pénétrer les cellules et ainsi à surmonter la résistance à l'insuline de même que le ralentissement de la circulation du sucre et de l'insuline dans le sang. Ces processus sont importants pour réduire le stockage de la graisse, pour brûler la graisse existante et pour promouvoir la croissance musculaire. Les recherches sur le picolinate de chrome montre qu'il est efficace de manière constante pour remplir les rôles cités ci-dessus, même chez les individus sédentaires. Dose suggérée: 200 à 600 mcg/jour.  ( Achetez votre picolinate de chrome sur http://www.nutrivea.com )

Vanadium : Un minéral rare qui possède un effet mimant l'insuline. Favorise l'utilisation du glucose du sang et le contrôle de l'insuline qui s'ensuit. L'expérience clinique montre que le composé vanadyl est mieux absorbé et peut être utilisé à plus petite dose que d'autres formes, telles que le sulfate de vanadyl. Dose recommandée : 200 à 500 mcg/jour.

Gymnema Sylvestre : Cette plante est largement utilisée en Inde pour traiter les désordres du sucre dans le sang. Elle contient une molécule qui est si semblable au glucose qu'elle se tient sur les récepteurs du sucre, ce qui permet d'inhiber la libération du glucose dans la circulation sanguine et de contrôler la réponse à l'insuline. Elle est utilisée comme une aide au contrôle du poids et un inhibiteur de la "fringale" de sucre. Lorsqu'elle est appliquée directement sur la langue elle bloque la capacité à percevoir le goût sucré. Utilisation recommandée : extrait raffiné, 500 à 1000 mg avant les repas.

Proteusterone : ce composé à base de plantes dirige principalement son action dans le soutien aux fonctions hépatique, pancréatique et surrénale afin d'aider à contrôler l'insuline et le sucre dans le sang. L'expérience clinique a montré une réponse améliorée à la Symbiotropin pour ceux qui utilisent la Proteusterone le soir. En tant que supplément endocrinien, ce produit est destiné à améliorer toute thérapie individuelle, et est utilisé par beaucoup d'athlètes pour accroître la croissance musculaire et l'endurance. Utilisation recommandée : 1 à 3 comprimés/jour.

Les études montrent qu'il y a des exercices spécifiques qui sont particulièrement efficaces pour stimuler la sécrétion de la GH. Il est important de souligner que tout exercice physique permet d'améliorer les effets de l'hormone de croissance. Les exercices suivants sont pratiqués spécifiquement pour accroître la sécrétion de GH et ont une efficacité, la plupart du temps, proportionnelle à l'intensité de l'exercice.

EXERCISE

INTENSITE

SECRETION DE HGH

  
   Course (femmes)
 
     
      Forte
 
  
   266% d'augmentation lors des creux
            habituels de sécrétion
   75%
d'augmentation de la sécrétion
          quotidienne
   Course (hommes)       Modérée     0% à modérée
   Vélo d'appartement (2 sexes)       Forte    166% d'augmentation
   Vélo d'appartement (2 sexes)       Modérée    166% d'augmentation
   Lever de poids (2 sexes)       85% de MLC *    400% d'augmentation
   Lever de poids (2 sexes)       70% de MLC *    300% d'augmentation
   Lever de poids (2 sexes)       Modérée à forte    Augmentation immédiate et soutenue
   Tapis de course (2 sexes)       Forte    Impulsion accrue de GH

*MLC = Maximal Lift Capacity (capacité maximale de levage), poids maximum pouvant être levé en une seule fois.
 

Tous les exercices de lever de poids favorisent la sécrétion de GH, mais ceux qui impliquent la mise en action des groupes de muscles majeurs et de haute résistance tendent à être les plus efficaces. Appliquer un effort maximum lors de la répétition de quelques mouvements tels que accroupissement, lever, pousser etc...optimisera vos résultats. En outre, allez jusqu'à la capacité maximale de levage pour chacun de ces exercices environ une fois par semaine pour créer une impulsion supplémentaire de GH. Si vous n'êtes pas expérimenté dans le domaine des exercices de lever de poids, consultez votre médecin pour déterminer votre condition physique et travaillez une personne qualifiée qui peut vous enseigner les techniques adéquates.

_______________________________

Les défauts de ma peau ont disparus et elle paraît beaucoup plus douce. Je me sens plus heureuse, plus alerte et mes pensées sont plus calmes. Je dors plus longtemps (d'un sommeil plus reposant). Mon hypertension a beaucoup diminué; Je ne prends désormais plus qu'un quart de mes médicaments. Mes doses d'insuline sont passées de 65 unités à 10-15 unités par jour. J'ai plus d'endurance et mes jambes ne me font plus souffrir quand je marche.

-D.B. (Femme âgée de 75 ans)

_______________________________

 

◄ Chapitre 5                                                                                                                                                Chapitre 7 ►


E-mail

HGH-USA.COM   Copyright © 2002-2013   ProhGH
®
Advanced Medical Knowledge And Techniques, Inc.