HGH-USA.COM

Symbiotropin
Meditropin

 
Français

English

Español

Deutsche

Português
 

 Accueil    -     Termes et conditions    -    Contact   -   Commander ►►►    Symbiotropin    -    Meditropin
Processus du vieillissement   -   Traitement anti-âge   -   Hormone de croissance
   -     Résultats du traitement

 

INTERACTION DE L'HORMONE DE CROISSANCE
AVEC D'AUTRES HORMONES


 

"Vieillir, ce n'est pas pour les mauviettes."             
- Katherine Hepburn         

CHAPITRE 7

Parallèlement à notre connaissance accrue des différentes hormones anti-vieillissement, nous avons continué à augmenter notre compréhension des nombreuses manières dont ces substances agissent. L'expérience clinique d'experts dans le domaine de la thérapie de remplacement d'hormones (HRT) s'ajoute à nos propres données qui indiquent que lorsqu'un large éventail d'hormones est administré, de plus faibles dosages de chaque hormone peuvent être utilisés. C'est particulièrement intéressant dans le cas des oestrogènes et de la testostérone, hormones à haute activité, qui entraînent des risques parallèlement à leurs avantages lorsqu'elles sont utilisées à des doses super physiologiques. Le but du remplacement de n'importe quelle hormone est d'approcher et de se maintenir à des niveaux physiologiques, sans avoir à tâtonner. Comme nous avons beaucoup appris sur les effets stimulants qu'ont la DHEA, la testostérone et les oestrogènes sur la GH, la question pressante qui vient à l'esprit de nombreux chercheurs est, "est-ce que certains des effets anti-vieillissement observables de ces hormones se produisent en tant que résultat secondaire de la stimulation de l'hormone de croissance?"

Il est important ici de faire la distinction entre l'utilisation d'hormones naturelles et synthétiques. Aux Etats-Unis la plupart des médecins sont habitués à utiliser des médicaments synthétiques brevetés comme le Premarin en substitut aux oestrogènes, le Provera pour la progestérone et le Méthyl-testostérone pour la testostérone. Ces médicaments synthétiques ne sont pas les mêmes que leurs homologues fabriqués par l'organisme, d'où le fait qu'ils ne sont pas reconnus et métabolisés comme tels. Des versions non brevetées (moins profitables et donc moins mises en avant) de ces hormones naturelles sont déjà disponibles et généralement moins chères. Certains cliniciens refusent d'utiliser des hormones naturelles arguant de problèmes d'absorption, mais il s'agit d'un point discutable puisque toutes ces hormones sont disponibles sous toutes les formes pharmaceutiques, ce qui ne les limitent pas à la seule présentation sous forme de capsules. En outre, il y a de nombreuses substances botaniques qui soutiennent l'action de nombreuses hormones. Jetons un oeil à certains effets hormonaux qui diminuent avec l'âge, et les options qui sont disponibles pour remplacer ces hormones.

 

Oestrogènes

Le terme "oestrogènes" représente une famille entière de substances aux structure chimiques similaires qui se lient aux récepteurs d'oestrogènes de l'organisme. Il existe 3 types d'oestrogènes produits par le corps, l'estrone, l'estradiol et l'estriol.

Même si les hommes produisent de l'oestrogène en quantité limitée, ces substances sont associées au développement des caractères sexuels secondaires féminin et sont utilisées principalement comme hormone de remplacement chez la femme. Les oestrogènes sont nécessaires pour conserver un bon tissu osseux grâce à l'inhibition des ostéoclastes.  Il a été prouvé qu'ils réduisent les risques d'attaque cardiaque et contrôlent le cholestérol LDL. Maintenir des niveaux stables d'oestrogènes est important pour contrôler les bouffées de chaleur, les changements d'humeur et d'autres symptômes associés à la ménopause. Les oestrogènes ont un effet stimulant sur la GH et vice-versa. Les oestrogènes sont disponibles sous forme synthétique et sont communément prescrits, comme le Premarin ou l'Estrace, qui contiennent de l'estradiol et de l'estrone à haute activité. Ces produits sont contre-indiqués chez les femmes qui présentent des antécédents de cancer lié aux cellules sexuelles.

Leurs effets secondaires incluent prise de poids, risque accru de cancer du sein, changements d'humeur, dépression, maux de tête, fonction thyroïdienne diminuée, risque accru d'attaque cérébrale. La forme d'oestrogènes la plus largement prescrite en Europe est l'estriol. Il n'a pas les mêmes contre-indications et effets secondaires que les autres formes d'oestrogènes. Il peut même être utilisé par les femmes qui ont eu un cancer du sein car on pense qu'il a un effet protecteur contre cette grave maladie.

Physiologiquement, la présence d'estriol au delà d'un certain taux, limite l'effet sur la production d'oestrogènes à haute activité qui peuvent d'autre part causer des symptômes de syndrome prémenstruel et d'autres signes d'excès d'oestrogènes. De nombreux herboristes et médecins proches de la nature, recommandent les phyto-oestrogènes issus de plantes comme le dong quai, la réglisse et le soja. Des formes concentrées de ces oestrogènes issus de plantes se montrent efficaces pour le traitement et la prévention des cancers des cellules sexuelles. Le NIH (National Institue of Health : Institut National de la Santé américain) continue à conduire des recherches dans ce domaine.

L'estrastérone est un supplément diététique naturel d'oestrogènes. En combinant la seule source connue d'estriol issu de plantes avec d'autres phyto-oestrogènes et compléments diététiques botaniques de progestérone, le produit offre la même activité œstrogénique que 0.625 mg (la dose la plus communément prescrite) de Premarin sans la longue liste d'effets secondaires. Les études sur les effets d'un comprimé par jour d'estrastérone indiquent 92% de réduction des bouffées de chaleur ainsi que 88% à 90% d'amélioration des autres symptômes de la ménopause, tels que maux de tête, humeur dépressive et troubles du sommeil, et tout cela au cours de 3 semaines de traitement seulement.

 

Progestérone

La progestérone fait référence à une molécule spécifique telle qu'elle est produite par le corps, toutefois le terme est souvent utilisé à tort pour décrire des composés qui sont en fait des progestatifs, comme le Provera. La progestérone, utilisée principalement par les femmes, favorise la croissance du tissu osseux et contrebalance les effets indésirables de l'excès d'oestrogène comme les ballonnements, les crampes, les changements d'humeur, la dépression et les maux de tête. La progestérone facilite également la fonction thyroïdienne et a un effet protecteur contre de nombreux cancers des cellules sexuelles. Quoique la progestérone naturelle est connue pour être virtuellement sans effets secondaires (elle est produite en grande quantité par le placenta pendant la grossesse) et n'est pas directement reliée au développement des caractères sexuels secondaires, ce n'est pas le cas avec les progestatifs synthétiques.

Les progestatifs ne stimule pas la croissance du tissu osseux et n'ont pas les nombreux bienfaits de la progestérone, à l'exception d'une protection contre le cancer du corps utérin. En outre, les progestatifs ont beaucoup d'effets secondaires notamment l'aggravation du risque de cancer du sein associé avec les oestrogènes synthétiques, l'inhibition de la fonction thyroïdienne, la prise de poids, la dépression et les maux de tête. Pourquoi la plupart des docteurs continuent-ils à prescrire des progestatifs synthétiques? Parce que la progestérone n'est pas brevetée et qu'on en fait pas la promotion. La progestérone est un précurseur de la plupart des autres hormones surrénales ainsi qu'un stimulant pour l'hormone de croissance. L'expérience clinique montre que de plus faibles quantités de progestérone sont nécessaires lorsqu'on utilise la thérapie à la GH. Comme la GH et la progestérone sont toutes les deux des stimulateurs de la croissance osseuse, il est judicieux de les utiliser de concert avec les oestrogènes naturels pour le traitement de l'ostéoporose.

La progestérone présente quelques problèmes d'absorption lorsqu'elle est prise oralement qui sont surmontés si elle est utilisée sous forme de topique. La Dermastérone est utilisée dans plusieurs produits à base de progestérone naturelle qui emploient un système d'application transdermique prolongée, pour reproduire plus fidèlement la manière dont la progestérone est libérée tout au long de la journée.

 

Testostérone

La testostérone est traditionnellement reconnue comme une hormone sexuelle male, puisqu'elle est impliquée dans les caractères sexuels secondaires masculins. Elle est importante pour les hommes comme pour les femmes au niveau de la stabilisation de l'humeur, du déclenchement du désir sexuel, du maintien de la densité osseuse, de la combustion des lipides, et de la constitution des muscles. Les effets provoqués par un faible taux de testostérone, qui se produit chez l'homme vieillissant, sont généralement désignés sous le nom d'andropause. Les symptômes de l'andropause incluent : prise de poids, baisse du désir sexuel, difficulté à maintenir l'érection, ostéoporose (rare), et dépression. Chez la femme, un faible niveau de testostérone peut provoquer : sécheresse vaginale, dépression et manque de désir sexuel. On pense que la testostérone est le plus puissant stimulant de GH de toutes les hormones sexuelles.

La testostérone est communément prescrite sous forme de patch ou de gel car on sait qu'elle présente des problèmes d'absorption quand elle est administrée oralement. Il y a des produits à base de plantes qui contiennent des inducteurs de testostérone ainsi que des stéroïdes végétaux qui imitent ses effets. La testostérone est prescrite sous forme de composé qui inclut en général un processus de libération composé d'inducteurs à base de plantes et d'extraits glandulaires.

 

DHEA

Cette hormone légèrement androgénique est produite par les glandes surrénales des hommes et des femmes. La  DHEA est un précurseur d'autres hormones surrénales et diminue avec l'âge. Les études chez l'animal indique qu'elle favorise la longévité. La DHEA est non seulement un stimulateur d'hormone de croissance mais les mécanismes qui contrôlent sa production, particulièrement la régulation de l'insuline, sont liés à ceux qui contrôlent la sécrétion de l'hormone de croissance. La DHEA est disponible sous 2 formes moléculaires, la DHEA libre et le sulfate de DHEA. L'absorption orale de DHEA libre est supérieure à la forme sulfatée, mais cela peut varier en fonction de la tailles des particules. L'usage de DHEA micronisée assure une absorption optimale et produit un résultat prévisible en termes de niveau dans la sang.

Comme c'est le cas avec d'autres hormones, plus de DHEA n'est pas nécessairement mieux. Des niveaux super-physiologiques de DHEA peuvent submerger les glandes surrénales et provoquer un excès de production d'oestrogènes, de testostérone, et d'autres hormones tout en créant un dérèglement et une dépendance à la DHEA. Cliniquement, nous avons constaté que l'utilisation de DHEA libérée uniformément et dispersée en quantités minimes sur une période de 12 heures (libération constante) empêche la production excédentaire d'hormones secondaires. De plus, l'utilisation de compléments à base de plantes et d'extraits glandulaires permet de réduire la dose requise de DHEA avec le temps.

 

Hormone thyroïde

La fonction thyroïdienne diminue avec le temps non seulement à cause de la baisse de production d'hormone thyroïdienne, mais aussi en raison  du manque de réponse des cellules à cette hormone. De ce fait, de nombreuses personnes qui présentent une déficience thyroïdienne ne peuvent véritablement la détecter à l'aide d'un test sanguin. La thyroïde régule le métabolisme et la température corporelle et affecte toutes les cellules du corps. Les symptômes d'une déficience thyroïdienne sont : faible température corporelle, fatigue, changement d'humeur, dépression, prise de poids inexpliquée, cycle menstruel irrégulier, sécheresse de la peau et des cheveux, et ongles cassants. Augmenter la GH a un profond effet sur la normalisation de la fonction thyroïdienne, de même que l'usage de la progestérone et de l'estriol naturel. Beaucoup de patients n'ont besoin que de faibles doses de médicaments thyroïdiens, ou parfois pas du tout, quand une gamme de thérapies à base d'hormones naturelles est mise en oeuvre. La T4 (Synthroïde) est la forme la plus communément prescrite de médicament thyroïdien, mais de nombreuses personnes ne peuvent y répondre symptomatiquement en raison d'autres déséquilibres hormonaux ou influences auto-immunes. Ces influences étant difficiles à évaluer complètement, les extraits glandulaires thyroïdiens de la marque Armour sont souvent le meilleur choix.

 

Mélatonine

Renommée et citée dans les livres best-sellers et les émissions de télé, la mélatonine possède le statut d'une des plus efficaces hormones anti-vieillissement du marché. Les chercheurs ont montré que certains bienfaits de la mélatonine peuvent être dus à son effet stimulant sur la sécrétion de GH. Ils ont montré également qu'il fallait être prudent pour son utilisation sur une base quotidienne, notamment par les personnes qui ne sont peut-être pas en état de carence. Il est désormais clair que la thérapie à base d'hormone de croissance induit un sommeil plus profond et plus reposant. De manière constante, les sujets connaissent des rêves plus reposants avec l'usage de la Symbiotropin, et certains qui éprouvaient des troubles chroniques du sommeil ont signalé les avoir surmontés rapidement après la prise de Symbiotropin. La mélatonine joue probablement un rôle en tant qu'hormone de remplacement quand elle est utilisée de manière intermittente. De plus amples tests pourraient nous permettre de déterminer si la Symbiotropin a un effet mesurable sur la mélatonine qui est corrélé à une amélioration symptomatique.

_______________________________

Ma tension a diminué et reste basse depuis que je prends de la Symbiotropin.

-S.B. (Femme âgée de 45 ans)

_______________________________

 

◄ Chapitre 6                                                                                                                                                Chapitre 8 ►


E-mail

HGH-USA.COM   Copyright © 2002-2016

Advanced Medical Knowledge and Techniques, Inc.